WHO

En 1954, le premier vaccin contre la polio, mis au point par le chercheur américain Jonas Salk est prêt à être mis à l’essai à grande échelle. L’introduction de ce «vaccin polio inactivé» (VPI), créé à partir d’une souche morte du virus, fait sensation dans les pays en proie à l’épidémie. En 1957, le chercheur américain Albert Sabin, ci-contre, met au point le vaccin antipolio oral (VPO), fabriqué à partir d’un virus vivant atténué. Dès le milieu des années 60, le VPO remplace en grande partie le vaccin du Dr Salk, car il confère une immunité intestinale complète, est plus facile à administrer et est moins cher à fabriquer. En 1988, le VPO sera le vaccin de choix de la campagne mondiale d’éradication.